04 juillet 2008

Bücher zu verschencken

Matinée difficile :

- arrivée 8h14 à la gare, pluie battante, robe d'été et petit pull, ravie ;

- arrivée à la salle des ordinateurs vers 8h55 après avoir acheté 1/2 litre de café, rendu de mon devoir sur les techniques de montage vidéo vers 10h (comprendre la technique du three-point editing en anglais pour le traduire ensuite en allemand, ou paraphraser le cours du prof. très drôle) ;

- arrivée à mon cours d'allemand vers 10h15.
La prof ne m'ayant pas vu entrer dans la salle, a sursauté 5 min plus tard en me découvrant assise l'air de rien. "Oh Chloé !"
Super thème de discussion : l'intégration, ou plutôt la non-intégration, des Turcs en Allemagne et le fait qu'il y ait, selon les statistiques, plus de criminels issus de l'immigration qu'issus de parents allemands. Puis sur les étrangers.
Ça vire vite aux propos douteux : "Sie stehlen, weil das in ihrem Blut ist."
(Ils volent parce que c'est dans leur sang.)
"Et en France, was passiert 2005 ? Paris hat verbrannt." Ach so.
(Qu'est-ce qu'il s'est passé en 2005 ? Paris a brûlé.)
Mais j'étais trop endormie pour débattre.

Et en sortant dans le hall, comme pour me récompenser de mes efforts, trois caisses pleines de bouquins en français me tendaient les bras.
"Zu verschecken" ? Oui c'est ça, "à offrir". Banco.

bucher

Dans l'après-midi, grande expérience : j'ai rapporté mes bouteilles de bière consignées chez Kaiser's !
Je ne l'avais encore jamais fait depuis 3 mois. Un sac à dos plein = 2 €.
Doivent pas gagner lourd les gens qui ramassent les bouteilles.

Posté par cfontbrune à 21:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bücher zu verschencken

Nouveau commentaire